1 commentaire

Dog Day Afternoon(s)

dog-day-afternoon-1975-john-cazale-al-pacino-pic-1

Ici depuis l’été on ne parle que de la FTZ, la zone franche qui devrait couvrir une partie du territoire de Shanghai et dans laquelle on pourra faire plein de choses trop cool genre accéder à Facebook et ne pas payer de taxes sur les produits de beauté. Mis à part le côté frivole de la nouvelle « China (Shanghai) Pilot Free Trade Zone », y a un aspect qui intéresse particulièrement tous les expats: la libre conversion du RMB un truc qui semble aller de soi mais qui au contraire nous pose toujours problème quand on se rend à la banque. Surtout à la Bank of China où personne ne comprend jamais rien et où je finis toujours par pogner les nerfs et engueuler le préposé (d’où la référence au film culte des années 70) pendant que Mr. Carducci lui fait semblant de ne pas me connaître. Quand on y pense, ça devrait être assez simple, on n’a pas de carte de crédit, pas de fonds de placement, pas même de e-banking. On a seulement un compte opérations dans lequel notre employeur verse notre salaire mensuel et une carte de débit, pas valide à l’étranger, pour faire des retraits. Rien pour alerter Interpol donc.

Pourtant ce n’est pas ce qu’a l’air de penser le préposé toutes les fois que je lui demande de transférer une partie de mon salaire dans mon compte au Canada.

Ah… encore vous Mrs Lebel… vous voulez faire un transfert de 1000$ au Canada ? Oui c’est possible… mais pas aujourd’hui. Faut revenir le mercredi entre 10h et 10h05. Ah, vous travaillez le mercredi ? Dommage.

… Oui c’est possible… mais je vais devoir scanner tous vos bulletins de paie des 10 dernières années. Vous pouvez aller les chercher svp ? Ah, de 2003 à 2006 vous avez travaillé en Italie et vos relevés sont j’sais pas où dans un storage de 20 mètres carré à Grosseto ? Dommage.

… Oui c’est possible… mais vous devez avoir une traduction en caractères chinois traditionnels de votre contrat de travail. Ah… vous avez ? Bien, bon maintenant reste qu’à la faire certifier par un notaire eunuque descendant direct de la dynastie des Ming et exilé au Tibet depuis au moins 20 ans.

… Oui c’est possible… mais le numéro du compte destinataire doit comporter les chiffres 4 et 7 et être un multiple de 6 sinon la transaction ne pourra être complétée.

Ce petit jeu qui me fait perdre (les pédales) des après-midis entiers dure depuis maintenant cinq ans. Est-ce que la FTZ mettra fin à mes souffrances et me réconciliera avec le staff de la Bank of China?

Qui da quest’estate non si fa altro che parlare della FTZ, questa zona franca che dovrebbe coprire una parte della città di Shanghai e nella quale si potrà fare un sacco di cose divertenti come accedere a Facebook e non pagare le tasse sui prodotti di bellezza. A parte il lato frivolo della nuova « Cina (Shanghai) Pilot Free Trade Zone », c’è un aspetto di particolare interesse per tutti gli espatriati: la libera conversione dei RMB, una cosa che può sembrare ovvia ma che spesso rappresenta un problema per noi quando viene l’ora di andare in banca. Soprattutto alla Bank of China dove nessuno capisce mai niente e dove finisco sempre per agitarmi e urlare contro l’addetto mentre Mr. Carducci lui fa finta di non conoscermi. Quando ci si pensa, dovrebbe essere tanto semplice: non abbiamo ne carta di credito, ne fondi di investimento, non abbiamo nemmeno l’e-banking. Abbiamo soltanto un banale conto corrente in cui viene versato il nostro stipendio mensile e un bancomat per effettuare prelievi, ma solo in Cina. Quindi niente che possa allertare Interpol…

Ma non è quello che sembra pensare l’addetto tutte le volte che gli chiedo di trasferire una parte del mio stipendio sul mio conto in Canada.

Ah… Mrs Lebel.. lei vuole fare un bonifico estero di 1.000 dollari verso il Canada? Sì, è possibile… ma non oggi. Deve tornare il mercoledì dalle 10:00 alle 10:05. Ah, lei lavora il mercoledi? Peccato…

… Sì, è possibile… ma dovrei fare la scansione di tutte le sue buste paga degli ultimi 10 anni. Può andare a prenderle per favore? Ah, dal 2003 al 2006 lei lavorava in Italia e quelle sue buste paga sono tutte in un magazzino a Grosseto?  Peccato…

… Sì, è possibile… ma dovrebbe presentare una traduzione in caratteri cinesi tradizionali del suo contratto di lavoro. Ah, lei l’ha già fatta? Ok pero adesso la deve fare certificare da un notaio eunuco diretto discendente della dinastia Ming e esiliato in Tibet da almeno 20 anni.

… Sì, è possibile… ma il numero di conto del destinatario deve includere i numeri 4 e 7 ed essere un multiplo di 6 altrimenti l’operazione non può essere completata.

Questo giochino che mi fa perdere interi pomeriggi dura da cinque anni. Sarà la FTZ a mettere fine alle mie sofferenze ed a riconciliarmi con lo staff di Bank of China?

Un commentaire sur “Dog Day Afternoon(s)

  1. Intéressant, je n’avais pas entendu parler de cette zone!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s