1 commentaire

Love/ hate

Parfois je la déteste. Elle me tape royalement sur les nerfs et je la trouve grise et polluée. Mais y a des moments où je la redécouvre, surtout quand je joue à la tour guide avec des invités venus de loin (16 heures de vol du Canada, c’est quand même pas rien!). Je retourne faire une promenade sur le Bund, je monte en haut du décapsuleur, je vante les mérites de la soupe au sésame noir et je recommande les boutiques où dénicher des souvenirs kitsch. Et je me dis qu’en sept ans je m’y suis, lentement mais sûrement, attachée. Allez un petit time lapse (bien sûr) en l’honneur de ma ville d’adoption avec une « spéciale dédicace » à ma sœur et mon beau-frère.

A volte la odio. La trovo grigia, troppo rumorosa e spesso inquinata. Ma poi ci sono momenti in cui la riscopro con piacere, soprattutto quando faccio da tour guide ai miei ospiti. Vado a fare una passeggiata sul Bund, salgo in cima al cavatappi, spiego i benefici della zuppa di sesamo nero, consiglio negozi dove trovare dei souvenir un po’ kitsch. E mi rendo conto che in sette anni mi sono, lentamente ma sicuramente, affezionata a lei. Ecco un piccolo time lapse per celebrare la mia città di adozione, con una dedica speciale a mia sorella e mio cognato.

Un commentaire sur “Love/ hate

  1. Constatation interessante… A.L.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s