Poster un commentaire

Life planning

manhattan

Chez les Lebel-Carducci, planifier on ne sait pas faire. Mon père me dit : Comment planifies-tu ta retraite ?, nos amis nous disent : Quand planifiez-vous d’avoir des enfants ?, ma belle-mère nous dit : Planifiez-vous de rentrer bientôt en Italie ? Euh, bof… sais pas trop, on verra, c’est souvent la réponse qu’on donne depuis de nombreuses années. Moi la seule chose que j’arrive à planifier ce sont les vacances et ce que je mettrai dans ma valise alors que Mr. Carducci lui planifie tout juste ce qu’on mangera pour souper, et encore souvent il oublie de décongeler le poulet.

Vous voulez savoir qui sont les plus forts pour planifier ? Les Chinois. Surtout cette mère qui vient d’acheter à New York un appartement de 6.5 millions de dollars pour sa fille. Rien d’anormal (mise à part la somme excessive dépensée) là-dedans me direz-vous. Tout le monde le sait, l’immobilier est l’un des meilleurs investissements qu’on peut faire en ce moment. Sauf que la fille de la dame en question n’a que deux ans… Bon je ne suis pas experte dans l’éducation des d’enfants mais je doute qu’à cet âge elle soit capable d’habiter seule à Manhattan. Mais la mère est tellement certaine que sa progéniture fréquentera un jour la Harvard University qu’il allait de soi d’acheter tout de suite un loft à New York.

Et si la jeune fille se révèle être une cruche ? Et si elle tombe en amour avec un gars de la campagne sichuanaise et veut s’établir là-bas ? Parce que dans la vie on a beau planifier, y aura toujours des imprévus. Mais j’ai la solution: Mr. Carducci et moi sommes prêts à emménager dans l’appart new-yorkais car bien évidemment nous n’avons jamais planifié d’acheter une maison.

Les Chinois sont désormais les deuxièmes plus grands acheteurs d’immobilier aux États-Unis. Ils ont dépensé 9 milliards de dollars en 2012.

A casa dei Lebel-Carducci se c’è una cosa che non sappiamo fare è pianificare. Il mio babbo mi dice: Come pianifichi la tua pensione?, i nostri amici ci dicono: Quando pianificate di avere figli, la mia suocera ci dice: Quando pianificate di tornare in Italia? Uh, mah… non so, vedremo, spesso è quella la risposta che diamo. Io l’unica cosa che sono brava a pianificare sono le vacanze e le cose da mettere in valigia mentre Mr. Carducci riesce solo a pianificare cosa si mangerà per cena, e spesso dimentica di scongelare il pollo.

Volete sapere chi hanno la pianificazione nel sangue? I Cinesi. Soprattutto quella madre che ha appena comprato a New York un appartamento di 6,5 milioni dollari per la figlia. Niente di male (a parte la spesa eccessiva) mi direte. Tutti sanno che bisogna investire nel mattone. L’unico dettaglio è che la figlia della signora ha soltanto due anni… Beh, io non sarò di certo esperta nell’educazione dei bambini ma dubito che a quell’età si possa vivere da solo a Manhattan. Ma la madre è così convinta che un giorno la sua bambina andrà alla Harvard University che gli è apparso evidente di comprargli subito un loft a New York.

E se la ragazza non capisce niente a scuola? E se s’innamora di un ragazzo della campagna del Sichuan e vuole stabilirsi là? Perche nella vita si può pianificare tutto ma ci saranno sempre imprevisti. Ho la soluzione perfetta: Mr. Carducci ed io possiamo traslocarci in quel appartamento, perché, naturalmente, non abbiamo mai pianificato di comprare una casa.

I Cinesi sono ora grandissimi acquirenti di beni immobiliari negli Stati Uniti. L’anno scorso hanno speso 9 miliardi di dollari.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s