8 Commentaires

Green papaya

Doi Saket

Quand je me rends en Thaïlande, j’ai toujours le même objectif : m’empiffrer de salade de papaye verte, la fameuse som tam, qu’on trouve dans les gargotes le long de la route. Je ne me lasse pas de cette salade fraîche et brûlante à la fois. Mr. Carducci a lui aussi une idée derrière la tête quand il apprend que nous passerons 4 jours en Thaïlande en décembre : lézarder sur la plage. Il est loin de se douter que cette fois-ci nous mettons le cap sur Chiang Mai, à plus de 700 kilomètres de la côte.

Alors comment passe-t-on ses journées à Chiang Mai? Bien on pourrait vous dire comme le Lonely Planet de visiter les nombreux temples et d’acheter des bébelles ethniques au Night Bazaar. Mais vous seriez probablement déçus car c’est ce que font tous les touristes de passage ici. Nous sommes loin d’être des experts de la ville mais voici quand même nos trois incontournables :

Festival des sens au Warorot Market : Toutes les fois que je lui propose de visiter un marché, Mr. Carducci lève les yeux au ciel. Pourtant je n’y achète pratiquement jamais rien. Mais le Warorot avec ses produits locaux tous plus colorés et odorants les uns que les autres ne peut que plaire même aux hérétiques qui détestent le shopping. Ne manquez surtout pas la section des fleurs, des épices, des poissons séchés et des desserts (où nous avons passé beaucoup de temps).

Flower power - Warorot market

Virée campagnarde en scooter : Je pense que Mr. Carducci et moi étions probablement des motards dans une autre vie car aussitôt que l’occasion se présente, on adore se promener à deux roues. L’avantage c’est que ça nous permet d’explorer les environs à notre rythme (c’est-à-dire jamais avant 11 heures) et d’être témoins de la vie quotidienne des locaux. C’est aussi beaucoup moins fatiguant que de pédaler. Le désavantage c’est que porter un casque ça ruine vraiment mon brushing et que je refuse systématiquement que Mr. Carducci me prenne en photo. Pour explorer la campagne de Chiang Mai, délaissez l’autoroute (trop polluée) et empruntez plutôt les petites routes en terre battue, arrêtez-vous en chemin pour manger une bouchée au resto du coin.

Coucher du soleil au Wat Prathat : Chiang Mai regorge de temples mais mon préféré c’est le Wat Prathat situé au sommet d’une petite colline à Doi Saket, à 18 kilomètres du centre-ville. Quand nous l’avons visité en fin de journée, nous étions seuls avec quelques jeunes moines en tunique orangée et la lumière était tout simplement exceptionnelle. À ne pas confondre avec le temple de Doi Suthep, beaucoup plus fréquenté mais dont on dit le plus grand bien pour la vue qu’il offre sur la ville de Chiang Mai.

Doi Saket

Ho lo stesso obiettivo ogni volta che vado in Tailandia: mangiare chili d’insalata di papaya verde, la famosa som tam, preparata al momento nei baracchini lungo la strada. Non mi stanco mai di questa insalata fresca e talmente piccante da farmi venire le lacrime. Anche Mr. Carducci ha un piano definito quando gli dico che passeremo quattro giorni in Tailandia a dicembre: rilassare sulla spiaggia. Non sa ancora che questa volta andiamo a Chiang Mai, a più di 700 chilometri dalla costa.

Quindi, cosa c’è da fare a Chiang Mai? Il Lonely Planet dice di visitare i templi e di comprare cianfrusaglie etniche al Night Bazaar. Ma noi, anche se non siamo di certo esperti, vi diamo altre tre idee:

Festival dei sensi al Warorot Market: Ogni volta che propongo di visitare un mercato, Mr. Carducci alza gli occhi al cielo. E dire che io non ci compro mai niente. Ma il Warorot con i suoi prodotti locali colorati e profumati non può non piacere, anche a quei eretici che odiano lo shopping. Non perdetevi la sezione dei fiori, delle spezie, del pesce secco e dei dessert al cocco (dove abbiamo passato un sacco di tempo).

Loosing my religion - Warorot market

Scampagnata in motorino: Credo che Mr. Carducci ed io eravamo motociclisti in un’altra vita perche non appena si presenta l’occasione noleggiamo un mezzo a due ruote. Il vantaggio è che ci permette di esplorare i dintorni con i nostri tempi (vale a dire mai prima delle 11) e di osservare la vita quotidiana della gente del posto. E’ anche molto meno faticoso che pedalare. Lo svantaggio è che il casco rovina drammaticamente la mia messa in piega e divento molto permalosa quando la gente mi vuole scattare una foto. Per esplorare la campagna di Chiang Mai, lasciate perdere l’autostrada (troppo inquinata) e prendete le piccole strade sterrate, fate una sosta ad uno dei baracchini per mangiare un boccone all’aperto.

On the road - Chiang Mai

Tramonto al Wat Prathat: Chiang Mai è piena di templi, ma il mio preferito è il Wat Prathat situato in cima ad una piccola collina a Doi Saket, a 18 chilometri dal centro della città. Quando l’abbiamo visitato nel tardo pomeriggio, la luce era semplicemente magica ed eravamo solo noi con alcuni monaci vestiti di arancione. Da non confondere con il tempio di Doi Suthep, più affollato ma dal quale si ha una vista eccezionale sulla città di Chiang Mai.

Bell - Chiang Mai

Wat - Chiang Mai

Wat - Chiang Mai

D’autres articles sur le même thème: Souriez! Vous êtes en Thaïlande et Three words of advice: mango.sticky.rice

8 commentaires sur “Green papaya

  1. […] D’autres articles sur le même thème: Three words of advice: mango.sticky.rice et Green papaya […]

  2. […] Sur le même thème : Souriez! Vous êtes en Thaïlande et Green papaya […]

  3. J’ai vécu à Shanghai pendant 4 ans. Rien à ajouter, tu as tout dis. Shanghai, c’est ça!

  4. […] Me perdre en scooter avec Mr. Carducci dans la campagne de Chiang Mai, en Thailande […]

  5. Bello!! Davvero!! Mi attira molto l’insalata di papaya…. gnam!! Invece le bambole sono un po’ inquietanti… :-)))
    Ester

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s