2 Commentaires

Home sweet home

Closet Visit - Suzuki

Dans la famille Lebel, les deux expertes en déco c’est ma mère et ma sœur Nath. Moi je me contente de suivre leurs conseils ou de ne pas décorer du tout. Pour vous donner un exemple, en six ans à Shanghai Mr. Carducci et moi n’avons jamais pris la peine de vraiment personnaliser notre chez-nous pour le rendre plus accueillant. En y pensant bien, il suffirait de peu : accrocher quelques cadres, changer les horribles rideaux, acheter un meuble chinois ou deux. Mais nous ne l’avons jamais fait car après tout Shanghai dans nos têtes c’était temporaire. Une chance que l’appart était déjà meublé lorsque nous l’avons loué car je suis prête à parier qu’on n’aurait pas encore acheté de table de cuisine et qu’on mangerait par terre à la manière des Japonais. Vous l’aurez compris, les Les Lebel-Carducci sont trop forts quand il s’agit de remettre à demain. Pourtant j’aimerais bien avoir un appart qui nous ressemble un peu plus alors dernièrement j’essaie de mettre le doigt sur le type de décor qui me plairait. Je sais pas trop en fait. Autant j’ai les idées claires en matière de mode, autant je suis perdue question déco. Impossible de me décider entre deux styles diamétralement opposés: minimaliste ou éclectique? La seule chose dont je suis certaine c’est de vouloir des meubles en bois, un tapis persan et beaucoup de coussins imprimés. Et un lustre chandelier tiens, même si Mr. Carducci déteste ça.

Nella famiglia Lebel, le due esperte in decorazione sono la mia mamma e la mia sorella Nathalie. Io mi accontento di seguire i loro consigli o semplicemente di non decorare. Per fare un esempio, in sei anni a Shanghai, Mr. Carducci e io non ci siamo mai presi la briga di personalizzare davvero la nostra casa per renderla più accogliente. A pensarci bene, non ci sarebbe voluto molto: appendere alcuni quadri, cambiare le tende orribili, comprare uno o due mobili cinesi. Ma non l’abbiamo mai fatto perche nelle nostre teste era chiaro che Shanghai era una situazione temporanea. Meno male che l’appartamento ci è stato affitato già ammobiliato perché scommetto che non avremo ancora comprato un tavolo da cucina e che mangieremo per terra come i giapponesi. L’avete capito, i Lebel-Carducci sono molto bravi nel rimandare a domani. Pero la verità è che vorrei avere un appartamento che ci somiglia un po’ di più ed è per questo che ultimamente sto cercando di capire che tipo di arredamento mi piacerebbe. In realtà non lo so bene. Se ho le idee ben chiare in fatto di moda, sono completamente persa per quanto riguarda l’home decor. Non riesco a decidermi fra due stili opposti: minimalista o eclettico? Le uniche cose che so di volere sono dei mobili in legno, un tappeto persiano e un sacco di cuscini stampati. Ed un lampadario chandelier, anche se non piace a Mr. Carducci.

Des intérieurs qui m’inspirent/ Case che mi ispirano

Dear Golden

Dear Golden Vintage

Bohemia - Meyers

The Decorologist

Design sponge - Fortunato

Design Sponge

Desire to inspire

Desire to inspire

Design sponge - Wu

Design Sponge

2 commentaires sur “Home sweet home

  1. La versione decorologist è molto accattivante!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s