8 Commentaires

God’s own country

Vous les attendiez tous! Nos conseils au Kerala:

Shopping textile à Fort Kochi : De la pashmina en veux tu en v’la ! Les chauffeurs de tuk-tuk voudront à tout prix vous emmener dans les grands magasins de souvenirs mais gardez vos distances car ce n’est pas là que vous ferez les meilleures affaires. Côté textile, deux incontournables où vous trouverez de la qualité à bon prix : Anokhi et Fabindia. Le conseil de Véro: rappelez-vous qu’un sari dans la neige au Québec c’est pas mal moins chic qu’au Taj Mahal, optez plutôt pour la kurta.

4 o’clock tea à Munnar : Passez vos journées à arpenter les collines autour de Munnar, l’un des plus hauts et vastes jardins de thé du monde, et finissez la journée avec un thé noir parfumé au gingembre. Impossible de se lasser de ce paysage époustouflant! Le conseil de Véro: réservez un hôtel ou une guesthouse à flanc de colline et non pas dans la ville sans charme de Munnar.

Plein de nature au Periyar Tiger Reserve : Ça n’a rien à voir avec les safaris africains et vous ne croiserez probablement pas de tigre (il y en a seulement 35 et ils se partagent une superficie de 925km2 !) mais il n’en demeure pas moins agréable de se promener dans la réserve naturelle avec un ranger expérimenté. C’est paisible, on entend les oiseaux chanter et on trace le sanglier comme à Grosseto. Le conseil de Véro: éviter à tout prix le tour en bateau sur le lac, trop bruyant et sûrement bondé.

Embarquement immédiat dans les backwaters : Plusieurs touristes décident de passer une nuit à bord d’un kettuvalam, ces barques à riz converties en houseboats, pour visiter la région. Par souci d’écologie et pour épargner un peu, nous avons opté pour deux nuits dans une maison coloniale en teck au bord d’un petit canal. Cela ne nous a pas empêché d’apprécier cet endroit fabuleux au contraire ! Nous avons exploré les environs à pied et les enfants du coin ont même initié Mr. Carducci à leur sport national, le cricket. Le conseil de Véro: s’offrir un tour en canoë au coucher du soleil, c’est le véhicule idéal pour emprunter les petits canaux et voir le quotidien des familles kéralaises.

Relax sur la plage à Goa : Goa du Sud ou Goa du Nord ? Au Sud, les plages sont dorées et quasi désertes, les paillottes sont rudimentaires, les vaches se font bronzer et le soir on se couche tôt. Au Nord, les plages sont blanches et venteuses, l’hébergement est de meilleure qualité, on essaie de vous vendre un sarong toutes les 30 minutes et on est à deux pas du Saturday’s Night Market. Ici la plupart des stands sont tenus par des Occidentaux aux cheveux longs qui vendent des sacoches en cuir, des jupes longues et des bijoux ethniques mais l’ambiance est enjouée et on flâne sur fond de rock’n roll et de musique indienne. Le conseil de Véro: le Sud ou le Nord qu’importe, la seule chose à ne pas oublier (à moins d’aimer l’animation 24 heures sur 24 et les gros Russes mal léchés) c’est de fuir la zone Anjuna-Baga-Calangute !

Festin tikka masala : Je m’attendais à tout sauf à prendre du poids en Inde ! Mais au bout du compte c’est ce qui s’est passé à force d’engouffrer des kilos de naan, de chicken biryani, de palak paneer et de sambar. Autant de noms difficiles à interpréter, autant de saveurs exquises à découvrir. Le conseil de Véro: mangez, mangez, mangez. 

Li stavate aspettando tutti! I nostri consigli in Kerala!

Shopping tessuti a Fort Kochi: Attenti, forte rischio overdose di pashmina! Gli autisti di tuk-tuk voranno portarvi a tutti i costi nei grandi negozi di souvenir, ma mantenete le vostre distanze! Per il tessile, due posti dove trovare qualità ad un prezzo raggionevole: Anokhi e Fabindia. Il consiglio di Véro: ricordatevi che indossare un sari a Grosseto o davanti al Taj Mahal non ha lo stesso effetto! Scegliete invece la kurta, più facile da portare una volta rientrate a casa.

4 o’clock tea a Munnar : Passate le vostre giornate a passeggiare per le colline intorno a Munnar, uno dei giardini di tè più alti e grandi al mondo. Terminate la giornata con un tè nero aromatizzato allo zenzero. Impossibile stancarsi di questo paesaggio mozzafiato! Il consiglio di Véro: prenotate un hotel o una guesthouse in una piantagione e non nella città di Munnar.

In piena natura al Periyar Tiger Reserve: Non ha nulla che vedere con i safari africani e la possibilità di incrociare una tigre è davvero ridotta (i 35 esemplari si condividono uno spazio di 925km2!) ma è comunque un piacere esplorare la riserva naturale con un ranger esperto. E’ tranquillo, si sente il canto degli uccelli e « si traccia il cinghiale » come a Grosseto. Il consiglio di Véro: lasciate perdere la gita in barca sul lago, decisamente troppo rumorosa e affollata.

Imbarco immediato nelle backwaters: Molti turisti decidono di trascorrere una notte a bordo di un kettuvalam, queste barche usate per il trasporto del riso che sono state poi trasformate in case galleggianti, per visitare la zona. Un po’ per salvare l’ambiente e molto per rispamiare due soldi, noi abbiamo prenotato due notti in una casa coloniale lungo un piccolo canale. Questo non ci ha impedito di apprezzare questo luogo favoloso, al contrario! Abbiamo scoperto la zona a piedi e i bambini hanno anche iniziato Mr. Carducci al loro sport nazionale, il cricket. Il consiglio di Véro: fate un giro in canoa giusto in tempo per il tramonto. E’ il mezzo più adatto per entrare nei piccoli canali e vedere il quotidiano delle famiglie keralesi.

Relax sulla spiaggia di Goa: Goa del Sud o Goa del Nord? Al Sud, le spiagge sono dorate e quasi deserte, le capanne sono spartane, le mucche prendono il sole e la sera si va al letto presto. Al Nord, le spiagge sono bianche e ventose, gli piccoli alberghi sono di qualità migliore, i vu compra ti vogliono vendere un sarong ogni 30 minuti e si è più vicino al Saturday’s Night Market dove la maggior parte degli stand sono gestiti da Occidentali con i capelli lunghi. Vendono borse di pelle, gonne lunghe e gioielli etnici. Il consiglio di Véro: Nord o Sud, poco importa, l’unica cosa da ricordare (a meno che vi piace l’animazione 24 ore su 24 e i Russi alcoolizzati) è di evitare la zona Anjuna-Baga-Calangute!

Cena tikka masala: Mi aspettavo tutto tranne di ingrassare in India! Ma alla fine è quello che è successo a forza di abbuffarmi di naan, chicken biryani, palak paneer e sambar. Tanti nomi difficili da interpretare, tanti sapori squisiti da scoprire. Il consiglio di Véro: mangiare, mangiare, mangiare.

D’autres articles sur le même thème: Incredible India et Inde – Le pourquoi

8 commentaires sur “God’s own country

  1. […] D’autres articles sur le même thème: Inde – Le pourquoi et God’s own country […]

  2. […] D’autres articles sur le même thème: Incredible India et God’s own country […]

  3. […] oui le Kerala nous a tellement plu que nous avons décidé de retourner en Inde pour ces vacances du Nouvel An chinois. Cette fois […]

  4. […] Prendre mon petit déjeuner avec vue sur les plantations de thé à Munnar, au Kerala […]

  5. […] voyagé : Australie, Nouvelle Zélande, Philippines, Thaïlande, Cambodge, Inde, Laos, Corée, Japon, Hong Kong, Xinjiang, […]

  6. Partirei anche adesso… :-))) Mi manchi anche tu!!

  7. Ma che bello questo post pieno di consigli!! Lo terrò presente per il prossimo viaggio… in India!!!
    Le foto sono fantastiche!
    Ester

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s