1 commentaire

Encore Angkor!

Plus de deux millions de touristes internationaux ont visité Angkor en 2011 et Mr. Carducci et moi étaient de ce nombre. Nous avons passé quatre jours à Siem Reap, ville aux portes du complexe archéologique d’Angkor, en octobre dernier. Deux-trois trucs que les guides ne disent pas :

Ne passez pas trop de temps à Angkor Wat !

C’est lui qui vole la vedette dans les guides touristiques et sur le drapeau du pays avec ses tours ouvragées et ses murs ornés de bas-reliefs. Certains le considèrent même comme la huitième merveille du monde. Pourtant à mon humble avis c’est loin d’être le plus beau ! Avant d’arriver au Cambodge j’avais rêvé de le prendre en photo, émergeant dans toute sa splendeur dans la lumière du matin. Malheureusement j’ai du revoir mes attentes : un parce que je n’arrive jamais à me réveiller assez tôt pour voir le lever du soleil, deux parce qu’Angkor Wat était en phase de restauration et que les échafaudages gâchent un peu le décor. Mon conseil est plutôt d’explorer Bayon, un « temple-montagne » aux 200 visages, d’imiter Angelina Jolie à Ta Prohm, un entrelacs de racines et de murs, et de partir à la découverte d’autres temples moins connus.

Investissez dans un tuk-tuk !

Ne vous lancez surtout pas dans le valeureux projet de pédaler d’un temple à l’autre, à moins de vous appeler Lance Armstrong ou d’avoir des tendances masochistes. La plupart des routes sont en terre battue, il fait chaud et humide, pourquoi se vouloir du mal ? Mon conseil est de louer un tuk-tuk pour la journée car c’est la meilleure façon d’explorer l’immense complexe archéologique. Profitez-en pour jaser avec votre chauffeur cambodgien (la plupart parle un peu d’anglais) question d’en savoir plus sur ce pays et son histoire. J’étais émue de découvrir que malgré les guerres civiles, les horreurs de Pol Pot et la grande pauvreté, les khmers restent souriants, pacifiques et accueillants. Une belle leçon de vie.

Achetez intelligent !

On essaiera de vous vendre de tout sur le site d’Angkor : des pashminas « made in china », des roches très pratiques à rapporter dans vos bagages, des livres sur la culture khmer et surtout des bouteilles d’eau à 2 dollars. Mon conseil est de ne rien acheter sur place. Apportez plutôt des provisions (eau, fruits, sandwiches) pour la journée et gardez votre appétit pour un repas en ville au Angkor Palm Restaurant. Au menu : délicieux amoc et assiette dégustation joliment présentée. Pour le shopping, désertez les marchés où vous ne trouverez que de la pacotille et rendez-vous aux Artisans d’Angkor pour de l’artisanat vraiment fait au Cambodge et à Mekong Quilts, un organisme à but non lucratif qui offre des emplois aux femmes des régions rurales. Certes c’est plus cher, mais c’est pour une bonne cause.

Più di due milioni di turisti, incluso Mr. Carducci e la sottoscritta, hanno visitato Angkor nel 2011. Lo scorso ottobre,  abbiamo trascorso quattro giorni a Siem Reap, la piccola città alle porte del complesso archeologico di Angkor. Tre consigli che non troverete nelle guide:

Non passare troppo tempo ad Angkor Wat!

E’ questo luogo che ruba la scena nelle guide turistiche e sulla bandiera del paese con le sue torri ricamate e le sue gallerie ricoperte di bassorilievi. Alcuni addirittura lo considerano l’ottava meraviglia del mondo. Personalmentenon penso che sia il più bello! Prima di andare in Cambogia avevo sognato di fotografarlo in tutto il suo splendore nella luce del mattino. Purtroppo ho dovuto rivedere le mie aspettative: prima perché non sono riuscita a svegliarmi abbastanza presto per vedere l’alba, secondo perché Angkor Wat era in fase di ristrutturazione e le impalcature ne rovinavano la visuale. Il mio consiglio è di esplorare Bayon, un « tempio montagna » composto da 200 volti scolpiti, di giocare ad Angelina Jolie a Ta Prohm, un groviglio di radici e pareti e di partire alla scoperta di templi meno noti.

Investire in un tuk-tuk!

Per favore non farvi venire strane idee e pensare di pedalare spensieratamente da un tempio all’altro. Si può fare solo se fate Pantani e’il vostro cognome o avete tendenze masochiste. Le strade sono in terra battuta, fa caldo e umido, perché volersi male? Il mio consiglio è di noleggiare un tuk-tuk per tutto il giorno. E’ senza dubbio il modo migliore per esplorare il vasto complesso archeologico. Approfittatene per fare amicizia con il vostro autista cambogiano (la maggior parte parla un pò di inglese) e saperne di più su questo paese e la sua storia. Mi ha stupito il fatto che, nonostante le guerre civili, gli orrori di Pol Pot e la povertà estrema, i Khmer rimangono sorridenti, pacifici e accoglienti. Una bella lezione di vita.

Comprare in modo intelligente!

Cercherano di vendervi di tutto ad Angkor: pashmine “made in Cina”, pietre comodissime da mettere in valigia, libri sulla cultura khmer e soprattutto bottiglie d’acqua locale a $2. Il mio consiglio è di non comprare nulla sul posto. Portate qualcosa di leggero (acqua, frutta, panini) per resistere durante il giorno e offritevi piuttosto une bella cena in città al Angkor Palm Restaurant dove vi sarà servito un delizioso amok. Per lo shopping, state alla larga dai mercati notturni dove si trovano solo articoli di pessima qualità e andate al negozio Artisans d’Angkor per comprare souvenir veramente fatti in Cambogia e a Mekong Quilts, un’organizzazione no-profit che dà posti di lavoro alle donne provenienti delle campagne. Costa di più ma contribuite ad una buona causa.

Un commentaire sur “Encore Angkor!

  1. […] voyagé : Australie, Nouvelle Zélande, Philippines, Thaïlande, Cambodge, Inde, Laos, Corée, Japon, Hong Kong, Xinjiang, […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s