3 Commentaires

Some things never change…

old Italian postcardLes Italiens ont moins d’argent et font moins de vacances. C’est la rengaine que nous servent les médias tous les étés depuis cinq ans. En temps normal je prends ce genre d’information avec un grain de sel mais cette année, à ma grande surprise, les plages de la Maremma étaient loin d’être bondées. Les temps seraient-ils effectivement en train de changer ?

Heureusement que certaines choses elles ne changent pas…

Le soleil toujours au rendez-vous, pendant deux semaines
Le goût des tomates à peine cueillies dans le jardin de ma belle-mère
Le chant des cigales et l’odeur de romarin dans la pinède
Le gelato saveur mandorlato de la crèmerie Papeete
Le bonheur de rester sur la plage jusqu’au coucher du soleil
Les excursions en moto à admirer les vignes parfaitement alignées
Les bonnes bouffes entre amis à base de fromage et charcuterie

Gli italiani hanno meno soldi e fanno meno vacanze. E’ quello che ci dicono i media ogni estate, anno dopo anno. Normalmente non do tanto peso a questo tipo d’informazione ma quest’anno, sono rimasta sorpresa di vedere che le spiagge della Maremma erano tutt’altro che affollate. I tempi stanno davvero cambiando?

Meno male che alcune cose non cambiano…

Il sole sempre presente per due settimane
Il sapore del pomodoro appena colto nell’orto di Luciana
Il canto delle cicale e il profumo di rosmarino in pineta
Il gusto del gelato mandorlato della gelateria Papeete
Il bello di rimanere in spiaggia fino al tramonto
Le escursioni con la moto per ammirare le vigne perfettamente allineate
Le cene a base di formaggi e salumi con gli amici

3 commentaires sur “Some things never change…

  1. Che voglia di tornare in ferie!
    Che tristezza pensare che da domani dicono che arriverà l'autunno.
    Che voglia di mare.
    W la maremma, w Grosseto, w il cinghiale, w il lampredotto.
    Ciao.
    Marco

  2. Si tu avais vu le potager de Luciana en été, tu t'en souviendrais aussi avec bonheur!

  3. Une des choses dont je me rappelle avec bonheur…les haies de romarin qui bordaient les terrains dans le petit village de Barberino où tu habitais en Toscane…la paix et la beauté de cette campagne !!! MOM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s