7 Commentaires

Mise en plis – Messa in piega

Coiffeur ambulantEn Chine n’est pas coiffeur qui veut! Sachez d’abord qu’ici le métier est traditionnellement réservé aux hommes et qu’il est bien rare de voir une femme tenir une paire de ciseau. Ensuite il y a deux catégories de coiffeurs :

Coiffeur ambulant

Âgé de 50 à 80 ans, il installe son tabouret en plein air dans une ruelle ou dans un coin de parc ombragé pour servir une clientèle fidèle qui paye environ de 2 à 5 yuan pour une coupe de cheveux. On ne va pas chez le barbier ambulant pour un traitement du cuir chevelu ou une mise en plis élaborée, ici les services sont limités à l’essentiel : trois coups de ciseau ou une tonte intégrale au rasoir électrique. Entre deux rendez-vous le coiffeur ambulant aime bien jaser et prendre le thé avec ses copains du quartier qui en profitent pour faire rafraîchir leur coupe.

Coiffeur de salon

Âgé de 18 à 25 ans, il a très souvent les cheveux dégradés. Son habitat naturel est un salon éclairé au néon et animé par une musique assourdissante, deux facteurs qui n’affectent en rien sa capacité de concentration. Il n’a que deux responsabilités : manier les ciseaux et le séchoir à cheveux. Il laisse à d’autres le soin de vous aider à enfiler le poncho, de vous shampouiner à sec, de vous curer les oreilles et de vous masser les épaules. Même s’il est débordé, il s’applique toujours mettant parfois jusqu’à une heure pour les retouches. Il adore parler mode et beauté et exécute d’une main de maître la coupe au carré. Sa clientèle jeune et branchée débourse de 10 à 60 yuan pour une coupe de cheveux.

Vous vous en doutez de peur de me retrouver sans un poil sur le caillou, je ne laisse ma tignasse qu’au coiffeur de salon. Plus particulièrement à Mike qui travaille chez Hermès (!) juste en bas de chez moi. Je ne saurais plus me passer de ces rendez-vous beauté qui m’occupent pendant 2 heures et qui ne me coûtent que 5 dollars ! De plus, au fil des visites, Mike et moi avons développé une belle complicité malgré le fait que je baragouine le chinois et que lui ne parle pas du tout anglais. Il suffit de lui montrer une photo d’un magazine, pour qu’il reproduise exactement le même style.

In Cina difficilmente uno si improvvisa parrucchiere! Per prima cosa, questo mestiere è tradizionalmente riservato agli uomini. E’ molto raro vedere una ragazza con un paio di forbici in mano. Poi ci sono due categorie di parrucchieri :

Parrucchiere ambulante

Di età compresa tra 50 e 80 anni, installa il suo sgabello in un vicolo o in un angolo di parco per accogliere i suoi clienti fidelizzati che pagano da 2 a 5 yuan per un taglio di capelli. Non si va dal barbiere ambulante per un trattamento del cuoio capelluto o per una messa in piega elaborata, i servizi offerti sono limitati all’essenziale: tre colpi di forbici o una rasatura integrale. Tra due appuntamenti, al parrucchiere ambulante piace chiacchierare, giocare a mahjong e prendere il tè con gli amici del quartiere.

Parrucchiere di salone

Di età compresa tra 18 e 25 anni, ha spesso un taglio scalato. Il suo habitat naturale è un locale con luce al neon e musica assordante, due fattori che non pregiudicano la sua capacità di concentrazione. Ha due responsabilità: maneggiare le forbici e l’asciugacapelli. Lascia ad altri la sbriga di mettervi il poncio, lavarvi a secco i capelli, pulirvi le orecchie e massaggiarvi le spalle. Anche se ha un sacco di clienti che aspettano, il parrucchiere di salone prende il suo tempo e impiega fino ad un’ora per rinfrescare il vostro taglio. Ama parlare di moda e bellezza ed è super qualificato in taglio « au carré ». La sua clientela giovane e trendy paga da 10 a 60 yuan per un taglio di capelli.

L’avrete capito, io lascio i miei capelli solo al parrucchiere di salone. In modo specifico a Mike che lavora al salone Hermes (!) sotto casa mia. Non riesco più a fare a meno di questi appuntamenti bellezza che durano facilmente due ore e che mi costano solo 5 euro!  E più il tempo passa, più Mike e io sviluppiamo una bella complicità, nonostante il fatto che io parli un cinese molto limitato e che lui non conosca l’inglese. Basta fargli vedere una foto presa in una rivista e lui ligio al dovere riproduce esattamente lo stesso stile.

7 commentaires sur “Mise en plis – Messa in piega

  1. @ Marjo: en passant, ton coiffeur ne travaille plus chez Hermes… j’ai tendance à croire qu’il n’était pas assez rapide😉

  2. Lors de mon passage à Shanghai, j’ai eu le bonheur de découvrir tous les extras qu’offrent une visite chez le coiffeur incluant le nettoyage des oreilles… J’avais oublié comment c’était bruyant!
    Marjo

  3. Hi! Hi! Que de souvenirs! Je me suis déjà retrouvée «jaune Barbie» après une visite dans un de ces salons… Sans compter la fois où ils ont manqué de teinture parce que le coiffeur n’avait jamais vu autant de cheveux!!! lol

  4. Ma no!!! La pulizie delle orecchie è il pezzo forte del trattamento!!!
    Vado subito a prenotare dalla mia parrucchiera un taglio/colore/piega e pulizia delle orecchie!!!
    Ester

  5. @Ester: Mi ricordo che eri molto incuriosita dallo shampoo a secco… e’ bellissimo! Bisogna solo saltare la pulizia delle orecchie.
    @ mom: c’est le cas de le dire on est loin de Folio…

  6. Cara Veronica!!! Non sai cosa darei per un bello shampoo a secco e pulizia delle orecchie!!! La prossima volta che vengo in Cina… :-))
    Ester

  7. Je crois que Mike me plairait bien comme coiffeur malgré la musique assourdissante…..MOM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s