11 Commentaires

Chez les Kiwis – épisode 3

Lac Taupo

« Pourquoi on n’irait pas faire un tour en kayak sur le Lac Taupo », que je lance tout bonnement. « L’eau transparente, le chant des oiseaux, la vue sur le volcan Tongariro, c’est pas beau tout ça? » Mr. Carducci me regarde l’air dubitatif. Il sait bien que c’est une drôle d’idée 1. parce que je nage comme un pied et 2. parce qu’il devra probablement se démener à ramer pour deux connaissant mon penchant pour le sport. Mais malgré ça, il cède car vous savez Taupo c’est le règne des sportifs hyperactifs: randonnée, escalade, pêche, deltaplane, VTT, rafting… impossible d’y échapper. Ça me monte à la tête tout ce grand air tout d’un coup et ça me donne des complexes de voir ces Néozélandais toniques et bronzés qui exsudent la santé et le bien-être.

Donc le lendemain midi sous un soleil de plomb, Mike de Taupo Adventures passe nous prendre et nous explique les rudiments du kayak. Je gagne des points car j’ai mis mon chapeau spécialement acheté pour l’occasion. Je m’installe à l’arrière de l’embarcation à deux places. « Vous devez ramer en harmonie, garder la cadence, ne pas trop immerger la pagaie, orienter l’engin avec la pédale, blabla, blabla. » J’écoute les recommandations d’une oreille distraite pendant que Mr. Carducci fait ses exercices de réchauffement de peur d’attraper une tendinite. Ça y est nous sommes prêts, Mike est sur le point de nous pousser à l’eau quand coup de théâtre il nous rappelle que l’équilibre de ce machin appelé kayak est précaire. Nous risquons de chavirer si le vent se lève ou si de gros bateaux nous passent à côté. Hum, je n’avais pas pensé à ça et j’ai tout à coup moins envie de prendre le large. Notre guide nous explique la procédure à suivre pour survivre à l’aventure: ouvrir les yeux et avoir la présence d’esprit de tirer sur la jupette de protection pour sortir du kayak, tout ça la tête sous l’eau. « Yeah right! » que je réponds au fringuant Mike. On tente de me rassurer. Je soumets le problème de mes verres de contact et de ma peur de l’eau mais mon héros de mari me lance un regard bienveillant, me dit de me calmer et me promets que notre kayak ne chavirera pas. Et c’est bien ce qui s’est passé: un après-midi magique au sec à l’enseigne du silence et de la nature, idéal pour nous ressourcer.

« Perché non facciamo un tour in kayak sul lago Taupo », chiedo ingenuamente. « L’acqua trasparente, il canto degli uccelli, la vista sul vulcano Tongariro, non è bellissimo tutto questo? » Andrea mi lancia uno sguardo pieno di dubbi. Sa che è una strana idea, primo perché non sono capace a nuotare secondo perché ha capito, conoscendo il mio debole per lo sport, che dovrà remare per due tutto il pomeriggio. Ma nonostante questo, e  perché alla fine gli piace l’avventura, decide di cedere perche Taupo è il regno dei sportivi iperattivi: trekking, alpinismo, pesca, deltaplano, mountain bike, rafting … impossibile opporre resistenza. Poi tutta quest’aria fresca di colpo mi ha dato alla testa e comincio ad invidiare questi Neozelandesi abbronzati e tonici che sprizzano salute e benessere.

Il giorno dopo sotto un sole cuocente, Mike di Taupo Adventures passa a prenderci e ci spiega le basi del kayak. Guadagno punti perché ho messo il capello comprato per l’occasione. Mi siedo nel retro dell’imbarcazione a due posti. “Dovete remare in sincronismo, tenere il passo, non immergere troppo la pagaia, guidare con il pedale, blabla, blabla.” Ascolto distrattamente le raccomandazioni mentre Andrea fa il suo warm-up per prevenire lo stiramento della schiena. Ok ora siamo pronti. Mike sta per buttarci in acqua quando si ricorda un’ultima fondamentale raccomandazione: l’equilibrio del kayak è precario. C’è rischio di capovolgimento, se si alza il vento o se passano accanto a noi grosse barche. Hum… non ci avevo pensato e all’improvviso ho meno voglia di  navigare. Ci spiega come sopravvivere all’avventura: aprire gli occhi e tirare la gonnella idrorepellente per liberarci del kayak, tutto questo rigorosamente con la testa sott’acqua. « Yeah right! », dico all’energico Mike. Prova a rassicurarmi. Sollevo il problema delle mie lenti a contatto e il mio timore dell’acqua, ma il mio eroico marito mi lancia un sguardo pieno di sollecitudine, mi dice di calmarmi e mi promette che non finiremmo in acqua. Ed è questo che accade: un pomeriggio magico e asciutto nel silenzio e nella natura, ideale per ricaricare le batterie.

Lac TaupoLac Taupo

D’autres articles sur le même thème: Chez les Kiwis – épisode 1, Chez les Kiwis – épisode 2 et Save the bird!

11 commentaires sur “Chez les Kiwis – épisode 3

  1. […] D’autres articles sur le même thème: Chez les Kiwis – épisode 1, Chez les Kiwis – épisode 2 et Chez les Kiwis – épisode 3 […]

  2. […] articles sur le même thème: Chez les Kiwis – épisode 1, Chez les Kiwis – épisode 3 et Save the […]

  3. […] articles sur le même thème: Chez les Kiwis – épisode 2, Chez les Kiwis – épisode 3 et Save the […]

  4. Ou bien en bord de mer à Grosseto…

  5. Qui aurait cru, il y a quelques années, que tu vanterais les mérites de la nature et du silence…
    Je te donne encore quelques années et tu voudras avoir tes deux semaines de vacances au chalet!!!

  6. @ Marco: In effetti sono posti che piacerebbero tanto ai nostri amici sportivi! Ma pagaiate per noi anche al mare quest’estate? un bacione a voi tre.

  7. La prossima volta chiamatemi che pur di farmi un giro in canoa sul lago pagaio io per 3! Se poi viene anche mia moglie… pagaia lei per 4! Maremmona, che posti, ci vengo pure io a fare un giro li… appena Carlo è un po’ più grande. Ciao banditoni.
    Marco

  8. @ Mom: mais l’eau du fleuve est pas mal moins transparente! Même si j’arrive à ouvrir les yeux sous l’eau, ce n’est pas dit que je trouve la jupette de protection…

  9. Tu pourras faire du canot kayak sur le fleuve avec les voisins de l’Anse des Marins si tu viens au Québec en juillet…….MOM

  10. Non devi aver paura quando c’è andrea sai che anche se ha messo su un po di zavorra è sempre un buon nuotatore. Ciao G.P.C.

  11. Mitica Veronique!! E che amore il tuo cappellino!!!

    Ester

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s