7 Commentaires

4 o’clock tea

Thé chinoisL’hiver est débarqué en ville la semaine dernière et moi je l’ai accueilli à bras ouverts, vêtue de mon nouveau tricot de laine acheté pour l’occasion. L’arrivée du temps plus frais marque le retour d’un rituel qui m’est cher: une pause thé/café en après-midi. Un pur moment de plaisir surtout si la dite boisson fumante est accompagnée d’un gros morceau de gâteau. Il y a trois ans, lors d’un voyage à Vienne, j’avais imposé de façon démocratique ce rituel à mon homme qui n’a malheureusement pas la dent sucrée. Tous les jours vers 16 heures, nous interrompions notre visite du musée de Sissi pour nous réfugier dans un des nombreux cafés viennois. Nous commandions un thé Earl Grey et une pointe de Sacher bien chocolatée et nous feuilletions un livre ou un magazine en allemand. J’étais aux anges et pensais sérieusement à déménager en Autriche quand Andrea, ivre de sucre, m’a donné un ultimatum : lui ou les pauses sucreries! Le pauvre n’avait qu’une envie : regagner l’Italie pour y manger un sous-marin au jambon.

Au pays du thé vert, j’essaie tant bien que mal de garder mes habitudes hyperglycémiques mais je dois souvent me contenter du gâteau au fromage Shanghai style et des pâtisseries au glaçage couleur fluo. Alors je ne bois que du thé, boisson d’origine chinoise qu’on trouve ici en plusieurs versions : thé vert, thé jaune, thé blanc, thé noir, thé oolong, thé pu-erh, thé au jasmin, thé aux perles. Sachez que la majorité des Chinois en boivent tout au long de la journée, hiver comme été, à même les thermos qu’ils trimballent partout. Sachez également que les Chinois adorent organiser des cérémonies du thé pour les touristes de passage. Lors de ces événements de jeunes filles vêtues de qipao vous racontent la température à laquelle devrait être bouillie l’eau, les caractéristiques des différents types de thé et des différents services à thé. À votre santé !

L’inverno è sbarcato in città la settimana scorsa, e io l’ho accolto a braccia aperte, vestita con il mio nuovo maglione di lana comprato per l’occasione. L’arrivo del tempo più fresco significa il ritorno del mio rituale preferito: pausa tè o caffè nel pomeriggio. Un momento di puro piacere sopratutto se la bevanda fumante è accompagnata da un bel pezzo di torta. Tre anni fa, durante un viaggio a Vienna, avevo democraticamente imposto questo rituale al mio uomo che sfortunatamente non è molto goloso. Tutti giorni verso le 16, interrompevamo il nostro giro al museo di Sissi per rifugiarci in uno dei numerosi caffé della città. Lí ordinavamo un tè Earl Grey e un pezzo di torta Sacher coperta di cioccolato e leggevamo un libro o un magazine rigorosamente in tedesco. Ero in paradiso e pensavo seriamente di traslocare in Austria quando Andrea, vicino al coma iperglicemico, mi ha dato un ultimatum: lui o le pause dolci! Il povero aveva un’idea fissa, tornare in Italia e mangiare un bel panino con il prosciutto.

Nel paese del tè verde, provo con difficoltà a conservare le mie abitudine zuccherate però devo spesso accontentarmi di un cheesecake Shanghai style o di dolcetti rivestiti di una glassa gialla fluorescente. Per questo, mi limito a bere il tè, bevanda di origine cinese che troviamo qua in molte versioni: verde, giallo, bianco, nero, oolong, pu-erh, al gelsomino, alle perle. Sapevate che la maggioranza dei Cinesi ne bevono tutto il giorno, estate come inverno, nei termos che si portano dietro ovunque? Sapevate anche che ai Cinesi piace un sacco organizzare ceremonie del tè per i turisti di passaggio? Durante questi eventi, giovane ragazze vestite con il qipao spiegano a che temperatura deve essere bollita l’acqua e le caracteristiche dei diversi tipi di tè e dei diversi servizi da tè. A la vostra salute!

7 commentaires sur “4 o’clock tea

  1. […] à vous : vous convertir au frappuccino moka de Starbuck’s (délicieux en été) ou au thé, une de mes boissons fumantes préférées. Si la deuxième option vous branche davantage, ne manquez surtout pas de passer au Song Fang lors […]

  2. @Mom: Je crois bien qu’après aujourd’hui tu devras laisser tomber les biscotti pour quelque temps… bon courage! Je t’embrasse.

    @Marie-Julie: Contente de lire que tu es venue faire un tour sur mon blog chinois. Ça te rappellera probablement de bons souvenirs d’Asie. À bientôt!

  3. Comme je te comprends! Mon grand drame quand je vivais à Taïwan, c’était de trouver du sucre dans mon spaghetti, mais pas dans les desserts (mis à part les fabuleux trucs fluo)!!!!! Mais avoue qu’il n’y a pas grand chose de meilleur qu’un bon thé oolong (dong ding, de préférence) pour commencer la journée!

  4. Ici aussi le froid est là et grâce à toi,nous faisons aussi des dégustations de thé.Mon préféré ? le blanc..accompagné d’un biscotti !Un heureux mariage de la Chine et de l’Italie……..MOM

  5. Ciao Andrea, mi sei venuto in mente ed ho provato a lanciare una ricerca dato che non avevo notizie da tanto tempo. Tutto qui.
    Internet è uno strumento strepitoso😉
    Mi complimento sinceramente ricordandoti che sarà un piacere salutarsi quando sarai nuovamente qui in Maremma.
    (Magari inviami per post@ tuo contatto email)

    Cari saluti a voi!

    Vincenzo Rizzo Pinna
    http://www.systemanaturae.it

  6. Ciao Vincenzo é tanto che non ho tue notizie, chi ti ha dato l’indirizzo di questo blog? Chiunque sia ha fatto bene! Seguici e scrivi.
    Ciao Andrea

  7. …poche parole…un caro ed emozionato saluto svincolato dal tempo e dalle distanze…

    Vincenzo Rizzo Pinna
    info@systemanaturae.it

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s