9 Commentaires

Se serrer la pince

DazhaxieL’automne apporte à Shanghai un ciel bleu, des soldes dans les magasins de chaussures et des cargaisons de crabes pour satisfaire l’appétit d’une horde de Chinois affamés. Le crabe à mitaines (ou dàzhaxiè) avant de finir éventré sur la table d’un quelconque restaurant chinois a l’habitude de patauger dans les estuaires d’Asie orientale. Difficile pour lui de passer inaperçu lors de sa baignade; les amateurs le reconnaissent à sa couleur verdâtre, sa dimension moyenne et les poils duveteux qui lui recouvrent les pinces. Une fois capturé, il attend implacable son destin dans les bacs vitrés des supermarchés et des restos, du raphia noué autour des pinces et une étiquette de plastique divulguant sa provenance attachée autour du cou. C’est lui le roi de l’automne: sa photo apparaît sur tous les menus et des festivals s’organisent en son honneur. On met même à disposition des potentiels acheteurs un numéro sans frais pour obtenir des informations supplémentaires quant à l’origine, l’âge et la qualité du crustacé en démonstration. Il faut savoir que le crabe c’est du sérieux pour les Chinois, et ces derniers sont souvent prêts à dépenser une fortune pour en déguster un de qualité supérieure. Ils se pourlèchent à l’idée de démembrer le crustacé, lui grignoter la chair, lui suçoter les pattes et, comble du délice, savourer son corail jaune fondant.

Récemment nous avons pris part à un mariage chinois et le crabe poilu cuit à la vapeur figurait au menu. Nos voisins de table nous ont gentiment expliqué comment le manger. Premièrement il faut gratouiller le ventre de la bestiole et soulever l’espèce de languette qui s’y trouve, puis il faut retourner le crabe, fermer les yeux en raison des éclaboussures possibles et arracher avec vigueur la carapace. Ensuite, on enlève les parties internes que même les Chinois n’osent pas manger, on empoigne ses baguettes, on cueille la chair et on la trempe dans du vinaigre de riz aromatisé au gingembre. La dégustation ne dure pas bien longtemps car le crabe chinois est assez pauvre en chair. En fait c’est son corail gras et onctueux qui rend les Chinois fous. C’est succulent, j’en conviens mais après une seule bouchée mon taux de cholestérol avait déjà augmenté en flèche. Avis à ceux qui surveillent leur ligne, le crabe chinois contiendrait autant de calories que le foie gras!

9 commentaires sur “Se serrer la pince

  1. […] Se serrer la pince […]

  2. Paolo! ne abbiamo mangiato eccome di questi granchi pelosi! Qua ad ottobre/novembre è la follia, impossibile di resistere. baci.

  3. veronique quel grosso granchio che sembra un vaso da fiori, mica mi vuoi far credere che l’avete mangiato? Ciao mancata spendacciona. gpc

  4. Dal resto si sà: la grande pianura del vicino sembra sempre più verde… ma non sempre è così!!
    Allora si va in Alberta??
    Ester

  5. Ester: dici cosi perche non conosci gli « altri » canadesi, quelli che vivono nelle grandi pianure e che parlano inglese!

    Maman: je n’abandonnerai jamais le français car je sais que tu es ma plus fidèle lectrice. Et ça me suffit! grosses bises.

  6. Insomma questi Québécois sono un po’ taciturni… sono un po’ i sardi del Canada!!! :-))) Scherzo!
    Ester

  7. Très peu pour moi le crabe ,surtout s’il est poilu…mais quelle belle page tu lui as consacré . Malgré le peu de commentaires suscité chez les québécois,tu as surement des lecteurs qui apprécient ton blog ,n’abandonne pas le français. MOM

  8. Hai ragione Ester. Mais tout le monde le sait, les Québécois ne sont jamais bien jasants!

  9. Questo granchio ha lasciato tutti senza parole… e commenti!!
    :-)))
    Ester

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s