5 Commentaires

All dressed up for summer

Avvertenza: Questo post è indirizzato al pubblico femminile. Gli uomini sono essenti di lettura questa settimana.
Avertissement: Ce post s’adresse à la gent féminine. Les hommes sont exemptés de lecture cette semaine.

Questa volta, visto l’arrivo del caldo torrido che manda in tilt il mio cervello, ho scelto un argomento leggero e frivolo. Volevo aggiornare le mie amiche sulle nuove tendenze moda in Oriente e scrivere quel tipo di articolo da leggere sotto l’ombrellone o al bordo piscina fra un Vanity Fair e un Novella 2000.

robe de coton brunLa settimana scorsa, la mia compagna di corso mi complimentava sul mio nuovo abito e mi faceva notare che quest’ultimo sembra essere il capo chiave di questa stagione estiva. Ci chiedevamo se fosse soltanto un fenomeno asiatico o se l’abito raccogliesse consensi anche altrove. Da questa parte del mondo, i negozi si divertono a proporlo in mille modelli e tessuti e questo complica notevolmente i miei giri shopping. Non riesco a decidermi: parto con l’idea di un abito tunica e mi lascio tentare da un modello a corpetto, vorrei una tinta unita per abbinare ai miei sandali dorati ma torno a casa con un abito vaporoso stampato con fiorellini. Non sono l’unica amante dell’abito, anche la stramaggioranza delle ragazze cinesi lo ha adottato e lo porta di giorno e di sera. Dovete sapere che qua in Cina non esistono regole rigide su come vestirsi di giorno o su cosa si può osare alla luce del sole. A volte, questa totale libertà d’espressione dà risultati discutibili: certe ragazze sfoggiano strass e pizzo o microvestiti già di prima mattinata. Altre abbinano l’abito estivo al pantacollant per un look più moderno mentre alcune altre lo accoppiano ad una serie di accessori la cui estetica mi sfugge: bolero fatto all’uncinetto, gambaletto nero a rete, calzini di nylon color pelle.

Depuis l’arrivée des grosses chaleurs mon cerveau fonctionne au ralenti, et c’est pourquoi j’ai choisi cette fois un thème léger et frivole. Je voulais informer les copines des nouvelles tendance mode en Orient et écrire le genre de texte qui se lit bien sous le parasol ou au bord de la piscine entre un Elle Québec et un Echo Vedettes.

Robe ajouréeLa semaine dernière, ma compagne de classe me complimentait sur ma nouvelle robe et me faisait remarquer que ce vêtement est décidemment l’article clé de cette saison estivale. Nous nous demandions si ce n’était qu’un phénomène asiatique ou si la robe récoltait autant de succès aussi à l’étranger. Ici, les boutiques s’amusent à nous en proposer mille modèles réalisés dans différents tissus, compliquant de beaucoup mes tournées shopping. Je n’arrive pas à me décider : partie avec l’dée d’une robe tunique je me fais tenter par une robe bustier, je voudrais une couleur unie pour aller avec mes sandales dorées mais je reviens à la maison avec une robe vaporeuse fleurie. Je ne suis pas la seule groupie de la robe, la grande majorité des Chinoises l’a adoptée et la porte de jour comme de soir. Il faut savoir qu’en Chine il n’existe pas de règle stricte sur comment se vêtir de 9 à 5 ou sur ce qu’on peut oser à la lumière du jour. Parfois, cette liberté d’expression totale donne des résultats douteux : certaines filles se parent de paillettes et dentelle ou revêtent des micro-robes pour le petit-déjeuner. Certaines agencent la robe soleil aux leggings pour obtenir un look plus moderne tandis que d’autres la coordonnent à une série d’accessoires dont l’esthétique m’échappe : boléro crocheté, bas aux genoux en résille, bas courts de nylon couleur peau.

Io cavalco l’onda della moda e riempio il mio armadio di abitini. Ne ho comprato uno di cotone marrone molto casalinga degli anni 50 (!), uno di pizzo sangallo con spalline e taglia impero, ed un altro tagliato a palloncino in una fantastica seta stampata.

Robe de soie impriméeA 40 gradi all’ombra, l’abito è l’unico capo che ti fa sentire bella e femminile anche se il tuo trucco si sta sciogliendo. Poi comprare un abito equivale a fare grandi risparmi: è un capo auto-sufficiente che non ha bisogno di essere abbinato ad altri capi o accessori, è un capo che difficilmente passa di moda. Con tutti questi vantaggi, saremmo ben pazze di privarsene, non siete d’accordo?

Je m’abandonne à ce nouveau courant et remplis ma penderie de robes. J’en ai acheté une en coton brun très femme au foyer des années 50 (!), une autre ajourée avec de fines bretelles et taille empire, et la dernière, une robe ballon taillée dans une fantastique soie imprimée.

À 40 degrés à l’ombre, la robe est le seul vêtement qui te fait sentir belle et féminine même si ton maquillage est en train de couler. Et puis acheter une robe correspond à faire de grosses économies: c’est un vêtement autosuffisant qui n’a pas besoin d’être coordonné à d’autres accessoires, c’est un vêtement intemporel qui survit aux modes. Avec toutes ces vertus, on serait bien folles de s’en passer, vous ne trouvez pas?

5 commentaires sur “All dressed up for summer

  1. Chez nous aussi la robe est tendance, les boutiques en proposent de tous les modèles mais je parie que les prix ne rivalisent pas avec ceux des boutiques chinoises…ma préférence va à la robe taille empire. Marjo

  2. Ma maman: l’air du large ne te fait pas oublier ta fille… c’est bien!

    Sonia: la scelta del pigiama e ciabatte sarebbe molto azzeccata. Per la tua info, numerosi sono i Cinesi (soprattutto nella vecchia città) che escono per strada vestiti dal loro più bello pigiama.

    Ester: sto lavorando per te. Ma lo vogliamo dire a Marco che fare shopping è lo sport preferito delle Shanghainesi? Per la prima volta in vita mia, mi posso proclamare molto sportiva e molto allenata.

  3. Ma che meraviglia!!!! Mi raccomando Veronique: segnati tutti i posti per fare shopping estremo… sto arrivandoooooo….. :-)) Ester

  4. Mi trovi perfettamente d’accordo con la scelta dei primi 2 vestiti, anzi il secondo mi piace proprio! E trovo molto carino il fatto di potersi vestire a seconda di come ci si sveglia la mattina…io oggi per esempio, avrei optato per un bel pigiama e ciabatte infradito!
    Sonia

  5. On est loin du 40 degrés à l’ombre sur les rives du fleuve St Laurent ou je passe mes vacances !!!!! L’air du large me fait du bien…l’esprit fait le vide et…le plein !Je t’ai lue avec plaisir,les derniers achats sont bien jolis……MOM

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s