4 Commentaires

Des affaires en or pour les vacances de mai

Pour moi qui ai grandi dans un pays d’un peu plus de 30 millions d’habitants, pour moi qui ai toujours eu à disposition un espace vital d’au moins 300 mètres, la Chine est une expérience déroutante. Déjà, le 15 août 2002, l’Italie m’avait pris par surprise alors que nous étions restés bloqués sur l’autoroute A1, au beau milieu d’une file de voitures qui serpentait sur une distance d’environ trente kilomètres. En cette journée humide, environ 17 millions d’Italiens avaient entrepris la traversée de la péninsule à la recherche du plus beau littoral. Une fois arrivés à destination, les vacanciers trouvaient des plages bondées et bruyantes, envahies par des enfants surexcités et leurs parents badigeonnés à l’huile de coco. J’étais loin de ce qui avait été mon habitat naturel pendant mon enfance : un bord de fleuve battu par le vent où la principale attraction touristique était de faire griller des guimauves sur le feu le soir venu.

Mon nouveau pays d’adoption en met aussi plein la vue avec son milliard et 300 millions d’habitants. En ce May Holiday (un congé férié allant du 01 au 06 mai), les journaux locaux estiment qu’environ 150 millions de Chinois partiront en vacances. Ils marcheront sur les villes touristiques comme Pékin et Xi’an, ils partiront à la découverte de régions éloignées comme le Tibet et le Yunnan, ils s’aventureront même jusqu’en Europe et sur les plages de la Thaïlande. Leurs déplacements sont soigneusement organisés : ils emprunteront les autoroutes, prendront d’assaut les trains, s’appropriront les avions et paquebots. Il faut savoir que le May Holiday est l’une des trois semaines de vacances annuelles (octobre, mai et Nouvel An chinois)  instaurées par le gouvernement chinois en 1999 afin de stimuler l’économie locale. En effet, à cette période tout est pas mal « stimulé », du prix des billets d’avion au coût des hôtels. Pour vous donner une idée, sachez qu’en 2006, les trois semaines de vacances ont généré des revenus de 151 milliards de yuan (15 milliards d’euros). Il va sans dire que la compétition pour s’accaparer les dernières places sur le train express Pékin-Lhasa ou sur le vol à destination de Hong Kong est féroce et sans pitié. Je l’ai appris à mes dépens, moi qui pensais candidement me rabattre sur un tour last minute, concept qui n’existe malheureusement pas en Chine. Nous resterons donc en ville et nous appliquerons à visiter les environs de Shanghai.

Bonne fête du travail à nos lecteurs européens.

4 commentaires sur “Des affaires en or pour les vacances de mai

  1. Ah ben là! Quelle petite nature tu es!!! Ça ne te tentait pas de prendre le train dans la section « assis dur » vers les provinces du Nord Ouest de la Chine question de visiter un peu ton pays d’adoption? Tsé avec les modèles ferrovières qui sentent encore le charbon et qui offrent un trou en guise de toilette? Non ,mais…faut se forcer un peu dans la vie!!!!!
    Valérie

  2. Ne t’en fais: pour cette année tes parents, tes soeurs et beaux-frères s’occupent de tout…c’est pas beau ça?
    Marjo

  3. Est-ce que tu me promets que dans quelques années, les cèdres seront plantés, les nouveaux divans achetés et le deuxième étage construit? Sinon comment j’arrive à relaxer… Bons travaux printaniers!

  4. Très intéressant ton blog tu nous apprends beaucoup sur la façon de vivre de tes nouveaux hôtes. Enjoy… Dans quelques années tu seras bien aise de faire griller tes marshmallows sur la beach a l’Anse des Marins devant ton petit chalet en co propriété….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s