Poster un commentaire

Samedi sur un Bund brumeux

BundJe ne vous apprends rien en annonçant que j’ai marié un hyperactif qui devient compulsif le week end venu. Combien de fois j’ai dû faire le tour de Milan à pied pour lui faire plaisir (mais remarquez bien que les belles boutiques abondent, ce qui rend la promenade beaucoup plus agréable…), beau temps mauvais temps. Combien de fois j’ai dû me taper des aller-retours éreintants juste pour le plaisir de prendre un café dans une ville, une région ou même un pays (!) différents. Après une semaine enfermé dans un bureau, le week end c’est fait pour sortir prendre l’air, à la ville comme à la campagne, parole d’Andrea Carducci.

Bund PudongCes deux derniers jours n’ont pas fait exception à la règle malgré la brume qui recouvrait Shanghai samedi après-midi. Nous avons fait un tour rapide sur le Bund, une sorte de Terrasse Dufferin chinoise, qui donne sur le fleuve Huangpu et duquel on peut admirer (quand la journée est claire et limpide) les édifices futuristes du quartier Pudong. Sur le Bund (terme anglo-indien désignant un quai sur une berge boueuse) se dressent encore de nos jours les plus belles façades du Shanghai des années folles. Ces bâtiments sont pour la plupart le siège de banques locales et internationales ou des hôtels luxueux. La terrasse achalandée se prolonge jusqu’au port d’où on peut prendre un ferry à destination de l’autre rive. Shanghai a toujours été et demeure le premier port de Chine et le Bund est le meilleur endroit pour voir passer des barques, navires et pétroliers.

Nanjing DongluNous avons poursuivi notre route vers Nanjing Donglu, une rue piétonne où fourmillent bien des Chinois accros au shopping. En après-midi c’est quasiment impossible de s’y promener (à moins de prendre le petit train qui parcourt la rue en essayant de se frayer un chemin parmi la foule) et c’est pire quand on débouche sur Renmin Square (People’s Square), une immense place qui a été conçue comme hippodrome par les Anglais en 1842, reconvertie en 1941 par les Japonais en camp de prisonniers, et transformée en centre de propagande pendant la Révolution culturelle. Aujourd’hui c’est un endroit à mi-chemin entre le parc et la place asphaltée qui comprend trois des principaux musées de Shanghai. Je dois dire que je n’ai pas eu le courage de m’aventurer dans le parc vu le nombre impressionant de visiteurs en ce samedi embrumé. Mais ce n’est que partie remise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s